Urville, domaine Impérial

Entrepôt du jardinier, parc du château d'Urville
Entrepôt du jardinier, parc du château d'Urville

Notre histoire

Notre petite histoire a commencé il ya 5 ans lors de nos débuts au lycée agricole de Courcelles-Chaussy, l'établissement se situe dans un cadre prestigieux et verdoyant, sur le site de l'ancienne résidence d'été de Guillaume II.

Le château d'Urville ainsi que son domaine arboré, entouré d'un mur et d'un fossé a une histoire encore trop méconnue aujourd'hui.

Depuis le Moyen Age, dont les quelques vestiges sont encore visibles aujourd'hui, le château a accueuillit les plus grands dignitaires, il a survécu aux innombrables guerres et conflits de la région pour accueillir depuis les années 1950 un établissement d'enseignement agricole. 

Depuis peu, une petite poignée d'anciens élèves et étudiants se sont attachés à mettre en avant l'histoire de ce site, et de sauvegarder les derniers vestiges du parc où avaient l'habitude de se promener l'Impératrice Augusta Victoria en compagnie de l'Empereur Guillaume II.

30 avril 2016, 

Urville à travers les siècles

Petit historique du château d'Urville 

https://www.youtube.com/watch?v=Gn9WWN1CdCA

Urville à travers les siècles

30 AVRIL 2016

Le 30 avril 2016, le château a accueillit la première édition de l'événement "Urville à Travers les siècles". Une centaine de bénévoles et reconstitueurs en tenue d'époque ont fait revivre 1000 ans d'histoire en l'espace d'une journée. "L'idée était d'avoir des reconstituants représentants chacun une époque ayant marqué l'histoire du site". Du Moyen Age à la Seconde guerre mondiale, reconstitueurs ou exposants, ce sont donc plusieurs associations et particuliers qui avaient répondu présents à l'événement (Casemates du Huberbusch, Ouvrage du Michelsberg, Fort aux Fresques, Horzion 14/18 les Eparges, Club lorrain de véhicules militaria alliées...). 

A voir sur le site...

Le château et le colombier sur arcades, muni d'archères canonnières. 

La glacière du château, se trouvant dans le parc classé aux monuments historiques en 1926.

Les vestiges de l'enceinte et du fossé entourant le domaine.